Friday, May 30, 2008

Un peu d'humour ...

... pour aborder un sujet pourtant très sérieux !




Lorsque l'on est français, que l'on quitte sa région d'enfance pour s'établir dans une autre région... il est déjà difficile de s'intégrer (encore plus si l'on vient de la ville pour s'établir dans un petit village de campagne et vis-et-versa).

Est-ce possible de s'intégrer à un nouveau pays, à une nouvelle culture, un nouveau mode de vie, des nouvelles lois .... sans parler la langue de ce pays ?

Lorsque l'on est français, que l'on a effectué des études, que l'on a de l'expérience professionnel, ce n'est déjà pas évident de trouver du travail. Est-ce humain de faire croire que la France peut-être un eldorado pour des personnes qui ne parlent pas français, qui n'ont pas fait d'études et qui n'ont pas d'expérience professionnelle ?

Alors que dans de personnes n'ont pas les moyens de se nourrir, de se loger, de se soigner.... l'eldorado que ces personnes désespérées vont trouver sont ... la rue, le chômage, la faim et la misère.

Les seules personnes à qui auront profité ces rêves déçus sont... les passeurs d'immigrés clandestins qui se font grassement payé...

2 comments:

Justine Mérieau said...

Je pense que vous n'avez pas bien saisi le sens de cette loi...
Qui s'applique aux sans-papiers de France, qui doivent en effet apprendre notre langue s'ils désirent y rester. Et s'ils veulent devenir Français, c'est évidemment une nécessité, ne serait-ce que pour pouvoir se débrouiller sur le plan administratif... Comme vous le dites, nous-mêmes avons déjà du mal, à plus forte raison eux...
Quant à cet eldorado que selon vous on fait miroiter aux autres, ce sont eux, uniquement, qui le pensent. Et c'est justement pour les dissuader de venir chez nous, qu'on leur a fixé certaines règles auxquelles ils doivent se tenir, dont la principale : savoir parler français...
D'ailleurs, c'est leur rendre service, car au lieu de fuir leur pays, certains étrangers devraient plutôt essayer de s'en sortir coûte que coûte par eux-mêmes, sinon ledit pays finira par ne plus avoir d'existence. D'autant que les pays du tiers monde reçoivent l'aide internationale, qui leur octroie d'office des subventions...
De plus, la France n'est pas novatrice en la matière, de nombreux pays, en l'occurrence, appliquent des règles : Australie, Angleterre, etc.
La France a toujours été un pays d'accueil, mais vu les circonstances dramatiques actuelles sur la planète, elle ne peut en aucun cas recevoir un tel déferlement humain... C'est certainement bien triste et bien dommage, mais il y va de sa pérennité.

Justine Mérieau
http://wwwmerieau-ecrivain.blogspot.com

Régine said...

Rapidité ne rime jamais avec qualité !

J'ai voulu faire rapide et je me rends compte en lisant votre commentaire, que je ne me suis pas complètement exprimée correctement puisque je suis tout à fait d'accord avec votre commentaire !

Mon objectif n'était pas d'aller contre cette loi ... bien au contraire !